Anne Versailles
Marcheuse géopoète

je marche parce qu'on n'a jamais rien inventé de mieux pour aller plus lentement; je marche à la lisière entre mots, sons et images; sur le fil de l'ancrage et de l'errance, réels ou imaginaires; j'erre no-made.         Plus

marches poétiques
artpenter
cartographier
cartographier
quand parfois,                            je ne marche pas
quand parfois, je ne marche pas
actualités
actualités