Les marcheurs de Somain

Ils marchent en bord de Scarpe. Marcheurs du lundi. Huit kilomètres là ou ici aujourd'hui. Par deux, trois ou quatre, elles parlent de leurs maris. Elles aimeraient… Eux, ne suivent pas. Elles vont, décidées, et marchent tous les lundis, quelques hommes aussi. d'un bon pas. Le long de la Scarpe qui peine à couler et retient dans son fil quelques nichées de foulques, une poule d'eau, une famille d'oie aussi.

Ils marchent en bord de Scarpe et en reviennent. Et dans l'eau qui joue miroir pour les arbres de bord de rives, ils projetent le fil de leurs matins, conscients tout à coup qu'il peut trop vite sombrer, et remercient.